Always & Forever Charmed

.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une rencontre dans le métro -|Ruby|-

Aller en bas 
AuteurMessage
Billy Santiago

avatar

Nombre de messages : 15
Santé :
95 / 10095 / 100

Date d'inscription : 29/11/2008

More About Me*
Camp: Le bien, après tant de Mal
Pouvoirs *:
Relations:

MessageSujet: Une rencontre dans le métro -|Ruby|-   Dim 30 Nov - 16:47

Le métro, endroit sombre et lugubre mais bien pratique lorsqu'il s'agissait de se déplacer à travers San Francisco. En fait, il y faisait même froid. En Espagne, il n'y en avait pas autant qu'au USA, il n'en avait en tous cas pas vu tant...Il devait admettre que depuis on arrivée au pays, il comprenait de mieux en mieux l'expresion "métro-boulot-dodo". Même si dans son cas on pouvait enlever la case Boulot. Il faudrait d'ailleurs qu'il songe à se trouver un travail, autre que celui de trouver des démons et de sauver les vieilles dames qui veulent traverser la route. Il avait déjà fait des petits boulots, en fait il les avaient enchaînés, mais il n'avait pas encore trouvé la perle rare. Ou peut-être qu'il ne l'avait simplement pas cherché? Ce n'était pas facile pour lui d'imaginer trouver un travail alors que le mot travail n'avait jamais fait partie de son vocabulaire et même que sa famille n'avait jamais travaillé. On ne lui avait jamais parlé de travail, ou même d'études pour en trouver un. Tout ce qu'il connaissait en guise d'études, c'était tout ce que sa mère lui avait appris. Autrement dit, juste assez pour sa culture générale, pour jouer de la guitare et euh... Enfin, un minimum, quoi. On ne peut pas dire que son enfance eut été remplie de chose à apprendre, mis à part l'art de voir pleurer sans sourcillier... Il devrait peut-être être se tourner vers un métier un peu gloque et lugubre? Toute sa vie avait été rythmée par ça... Oui, mais voilà: il voulait justement changer. Sa vie devait changer, ce n'était pas plus difficile. Pëut-être reprendrait-il ses études? Ou bien il continuerait à enchaîner petits boulots sur petits boulots... Il aimait bien cela à vrai dire, c'était assez amusant de pouvoir être aussi polyvalent, de rencontrer plein de monde, d'être comme les autres en fait. C'était son grand rêve pour tout dire...

Bref, il était là, dans le métro, assis sur un siège quand le train s'arrêta. Il grimaça rien que d'y penser. Un monde fou allait encore rentrer dans le train déjà bondé. Billy n'était pas habitué à être en compagnie de beaucoup de monde, enfin, depuis son arrivée aux USA c'était différent, mais il avait passé tellement de temps à être seul qu'il avait du mal à accepter le trop plein de monde. D'ailleurs, son caractère était du genre solitaire et à certains moments, la seule présence qu'il supportait était celle de son animal, de son chaton qui avait grandit avec lui avec les années. Enfin grandit, dur de dire comment une création pouvait grandir, mais bon, Billy se comprenait. Une jeune femme brune entra dans le train. Elle n'était pas bien grande, et pourtant c'est presque de suite que Billy la remarqua. Il était sûr de l'avoir déjà vu quelque part, un air familier qu'il ne saurait identifier. Elle eut une grimace qui le fit sourire lorsqu'elle entra. Une grimace qui témoignait bien de sa "grande joie" de voir tellement de monde. Il la comprenait. Il n'était vraiment pas un adepte des endroits où on se retrouvait tous collés sans pouvoir bouger! En fin, ce n'était peut-être pas ce à quoi elle pensait, mais qu'importe, lui en tous cas, c'était exactement ce qu'il avait dans l'esprit. Totalement idiot. Lorsque l'on venait dans une aussi grande ville que San Francisco de son plein gré, il fallait bien savoir que l'on aurait à subir les populations! C'était un choix qu'il avait fait, et il ne le regrettait pas vriament, d'autant plus depuis qu'il s'était découvert une petite soeur de coeur en la personne de Laura.

Elle était entrée juste à côté de la porte de laquelle il était près et c'est la raison pour laquelle il se leva, un large sourire sur les lèvres. Il était heureux de pouvoir aider, encore, plus encore, il était curieux de savoir qui était cette inconnue aux traits connus.


"Je vous en prie, asseyez-vous"

Oui, il était galant. En fait, il était aussi adorable que ce qu'il avait été mauvais pendant des années, il était aussi gentil que ce que l'on avait voulu faire de lui avait échoué. C'était bête, et si son père le découvrait, ce serait la fin du monde. Déjà que là elle y était presque. Il passait sa vie à recevoir un nombre incalculable de démons qui venaient pour le ramener en Espagne, et qui par la même occasion lui permettaient de les tuer sans chercher pendant trois jours. C'est que chercher des démons pour les tuer, ça va un peu, mais quand on les a sous le nez, c'est bien mieux...Et puis, les démons n'étaient jamais vriament puissants, personnes ne se mouillaient à l'attaquer de front. C'était toujours une horde de chasseurs rapides mais aux attaques assez faibles, concrètement. Mis à part le dernier en date, lui, il allait donner du fil à retordre à notre Billy. Un ennemi qui serait peut-être la source de ses problèmes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lee-Anna C. Halliwell

avatar

Nombre de messages : 354
Age : 26
Localisation : De retour à San Francisco depuis peu...
Job : Étudiante en Médecine
Âge : 22 ans et des bougiies
Photo * :
Phrase du moment * : And the lion fell in love with the lamb ...
Santé :
95 / 10095 / 100

Date d'inscription : 04/10/2008

More About Me*
Camp: Bien malgré ce que l'on pense...
Pouvoirs *:
Relations:

MessageSujet: Re: Une rencontre dans le métro -|Ruby|-   Dim 30 Nov - 17:23

  • Ce matin là Ruby avait été levée de force, quelle galère. Sa mère, Piper, était rentré dans sa chambre et lui avait enlevée la couverture de sur elle pour qu’elle se réveille. Chose peu difficile avec le froid qu’il faisait hors de la couette bien chaude. Rub’s ouvrit alors les yeux en grimaçant et tourna la tête vers sa mère.

    - Maman !!! Pourquoi tu fais ça ??
    - Ruby j’en ai assez que tu restes enfermée. C’est difficile pour tout le monde il n’y a pas que toi qui souffres, alors tu vas me faire le plaisir de te bouger et d’aller au P3.
    - Quoi ? Au P3 en pleine journée ? Mais tu vas que j’y fasse quoi ?
    - Tu vas t’occuper des livraisons ! Dépêche-toi !


    Ruby n’eut pas le temps de dire quoi que se soit que sa mère quitta la chambre de la brunette, avec sa couette en plus, c’était pour être sûre que Rub’s ne se recoucherait pas. Ainsi la jeune sorcière dû se lever à contre cœur pour aller déjeuner dans le bas du Manoir. Rub’s ne déjeuna qu’une simple grande verre de jus d’orange, elle n’avait pas envie de tomber sur qui que se soit de peur de s’énerver sur la personne qui ne lui aurait rien fait, rien du tout ! Après son rapide petit-déjeuner, Ruby alla prendre une longue douche, histoire de bien prendre son temps pour ensuite s’habille d’un jeans, d’un débardeur blanc par-dessus lequel elle mit une chemise blanche, par dessus laquelle elle mit u pull puis sa veste.

    Après avoir enfilée ses converses blanches et avoir attaché ses cheveux, Ruby quitta le Manoir par la voie la plus banale, le métro. Après avoir marché cinq minutes dans le froid de San Francisco, Ruby arriva enfin à l’entrée du métro et elle descendit les escaliers tranquillement. Se fut au bout de dix bonnes minutes que Ruby arriva au P3. Comme prévue elle s’occupa des livraisons et une fois tout cela terminé sa mère arriva lui disant qu’elle pouvait partir, enfin ce n’était pas trop tôt.

    Rub’s reprit alors la direction du métro, elle n’avait pas envie d’utiliser ses pouvoirs aujourd’hui et puis les temps qu’elle passait dans le métro lui permettait de réfléchir, enfin c’était ce qu’elle espérait mais en voyant le monde qu’il y avait elle n’allait pouvoir réfléchir qu’à une seule chose, pouvoir monter dans le prochain train. Lorsque ce dernier arriva, Ruby grimaça légèrement en rentrant dedans, quelle horreur tout ce monde et elle qui ne voulait pas rester debout, pff quelle sale journée !! Seulement la brunette fut surprise par un jeune homme qui lui proposa de s’asseoir. Ruby lui adressa un large sourire avant de s’asseoir.


    - Merci !

    Comme quoi la galanterie n’était pas morte. Alors qu’elle allait commencer à réfléchir, Ruby sentit le regard de Billy sur elle. Elle leva alors légèrement les yeux avec un regard interrogateur. L’impression qu’il lui donnait c’était qu’il l’avait déjà vu quelque part, mais Ruby s’en serait sans doute souvenue, elle avait une bonne mémoire tout de même !

    - Hum… excusez-moi mais est-ce qu’on se connaît ?

    On dit bien « qui ne tente rien n’a rien » ? Alors Ruby tenta, après tout ce n’était pas une question méchante, c’était juste de la pure interrogation pour savoir pour quelle raison Billy al regardait ainsi.

_________________
    • Lee-Anna Campbell Halliwell •
    « J'ai commencé à te haïr au moment
    où tu m'as obligé à te désirer.
    »
    Edward Cullen - Fascination

    I'm Back now!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://what-happened.forumotion.com
Billy Santiago

avatar

Nombre de messages : 15
Santé :
95 / 10095 / 100

Date d'inscription : 29/11/2008

More About Me*
Camp: Le bien, après tant de Mal
Pouvoirs *:
Relations:

MessageSujet: Re: Une rencontre dans le métro -|Ruby|-   Dim 30 Nov - 20:21

Il y avait décidement quelque chose qui rappellait quelqu'un dans le visage de la jeune femme qui venait d'entrer. Un petit truc qui lui laissait penser qu'ils se connaissaient. Peut-être s'étaient-ils déjà rencontrés? Peut-être était-elle une démone ou une sorcière envoyée par son père? Non...Même si Billy savait mieux que quiconque que les apparences pouvaient être trompeuses, il ne pouvait pas voir un démon dans l'air angélique de la jeune femme à qui il avait cédé sa place. Elle n'avait véritablement rien d'un démon, au moins en apparence. Evidement peut-être qu'elle cachait bien son jeu, peut-être n'était-elle simplement pas une sorcuère et il se faisait des idées. Ce pouvait juste être une jeune femme qu'il avait croisé une fois dans la rue... Après tout, Billy était du genre très observateur, et à ce moment-là il lui arrivait de faire attention à des choses qui ne servait à rien mais dont il se rappellait que plus tard. Peut-être aussi qu'elle ne savait même pas qui il était et que qu'elle était bien une sorcière ou une démone présente en ville pour tuer quelqu'un d'autre... Peut-être qu'elle voulait détruire la famille Halliwell, chose que tant de démon voulait? Voilà qui poserait bien des problèmes à Billy qui interviendrait s'il devait arriver quelque chose. Il ne laisserait pas que l'on s'attaque à Laura et sa famille... Tiens, mais c'est vrai... Cette fille, elle avait pas un petit air qui lui faisait penser à Laura? Un petit quelque chose, peut-être un côté un peu énergique? Un le regard expressif de Laura? Il y avait quelque chose qui l'interpellait, c'était terrible. Et plus ça allait, et plus il se disait que cette fille ressemblait à Laura. De la même famille peut-être? Sa petite soeur de coeur lui avait dit qu'ils étaient nombreux dans la lignée des Halliwell...

Et oui, parce que même en étant un démon, jamais Billy ne s'était vraiment interessé à la vie de cette famille de sorcières. Il ne voyait pas l'interêt de leur faire du mal parce que, de toutes les façons, lui était plus pour que le bien triomphe qu'autre chose, donc forcément il n'allait pas souhaiter la mort de la famille qui pourrait, sans aucun doute lui permettre de voir son rêve se réaliser. Peut-être qu'à une époque il aurait pû suivre son père et tout faire pour que la famille disparaîsse parce que ça aurait fait plaisir à son paternel, mais aujourd'hui et depuis des années, il ne pouvait même pas imaginer décimer la famille qui pourrait, il l'a longtemps cru, le libérer. En fait, longtemps Billy avait eut la foi que les fondateurs n'aient pas oublié sa mère, cloitrée chez ces démons et qu'ils trouveraient un moyen de venir la chercher, grâce aux Halliwells par exemple, mais jamais ce n'était arrivé. C'est depuis qu'il a compris cela d'ailleurs que Billy était devenu totalement refermé face aux fondateurs et qu'il leur vouait un grand mépris. Il leur en voulait d'avoir laissé sa mère, qui était en Espagne à cause d'eux, souffrir parce qu'ils ne voulaient pas se mouiller ou mouiller quelqu'un d'autres. D'ailleurs, il ne faisait aucun doute qu'une rencontre avec les fondateurs pourrait s'avérer délicate. Bille ne savait pas ce que serait sa réaction, mais il ne faisait aucun doute qu'il ne leur ferait pas de cadeau. Bref, l'essentiel c'est qu'il ne laisserait pas la famille de Laura, et surtout Laura dans le pétrin et que si jamais il y avait besoin, il serait là, le premier à débarquer pour leur venir en aide. Parce qu'il était passé de l'ignorance complète des Halliwells à une envie de les défendre, marrant, non?

La jeune femme dû sentir le regard curieux qu'il avait sur elle puisqu'elle lui demanda s'ils ne s'étaient pas déjà vu quelque part. Alors peut-être que ce n'était pas une Halliwell? A moins que Laura n'ait montré des photos? Il était certain de ne pas avoir déjà parlé avec la jeune femme face à lui, et pourtant, si Laura les avait présenté, il ne ferait aucun doute qu'il lui aurait parlé. Peut-être alors qu'ils s'étaient juste croisés? Arg!!! Il détestait ça, ne pas savoir à qui il s'adressait... Enfin, surtout ne pas savoir où il avait rencontré, s'il avait rencontré, une personne qu'il pensait reconnaître! Pourtant elle avait vraiment un air familier, c'était terrible comme parfois on pouvait se sentir totalement déphasé lorsque l'on était persuadé d'une chose et que l'on ne trouvait pas la réponse. Mais peut-être qu'elle était bel et bien de la famille de Laura? Il y avait de légers traits semblables et ...


"C'est marrant, je me posais exactement la même question, je m'appelle Billy, Billy Santiago"

Il donnait son nom, priant pour qu'elle donne le sien de manière à savoir enfin si oui ou non elle était une Halliwell. Quoi que s'il s'avérait qu'elle s'appellait bien Machin Halliwell, il ne savait même pas ce qu'il ferait. S'il aurait une réaction pour dire qu'il connaissait Laura. Pas parce qu'il suspectait son amie de ne pas avoir parlé de lui, ça ne lui faisait rien du tout ça, juste parce qu'il n'était pas bavard...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lee-Anna C. Halliwell

avatar

Nombre de messages : 354
Age : 26
Localisation : De retour à San Francisco depuis peu...
Job : Étudiante en Médecine
Âge : 22 ans et des bougiies
Photo * :
Phrase du moment * : And the lion fell in love with the lamb ...
Santé :
95 / 10095 / 100

Date d'inscription : 04/10/2008

More About Me*
Camp: Bien malgré ce que l'on pense...
Pouvoirs *:
Relations:

MessageSujet: Re: Une rencontre dans le métro -|Ruby|-   Ven 5 Déc - 18:09

  • Ruby regardait Billy mais pas vraiment avec insistance puisque de temps en temps, à chaque arrête du métro en réalité, elle regardait où elle se trouvait pour être sûre de ne pas louper son arrêt comme elle le faisait bien souvent avec son esprit ailleurs, surtout ces derniers temps mais bon ça on s'en fiche. Malgré les arrêts aux stations que faisait le métro il y avait toujours autant de monde, vive les heures de ponte, en même temps quelle idée de l prendre alors qu'elle avait un moyen beaucoup plus rapide ? Mais bon passons.

    Ses yeux se posèrent sur Billy lorsque ce dernier lu déclina son identité. Ce nom sonnait dans sa tête, il lui semblait qu'elle l'avait déjà entendue dans une conversation, au Manoir puisqu'elle restait enfermée là-bas en ce moment. Mais par contre pour ce souvenir de qui en avait parler bonjour le travail, enfin si au minimum Rub's savait qu'il s'agissait d'une de ses cousines puisqu'ils s'agissaient d'une voix féminine et que ce n'était pas celle de Melinda puisque sa sœur aînée était que très rarement au Manoir, à croire qu'elle préférait son cher Danny à la famille. Bref, Ruby sortit de ses pensées et adressa un sourire à Billy.


    - Je sais pas où j'ai entendu votre nom mais il ne m'est pas inconnu. Je m'appelle Ruby, Ruby Parker Halliwell.

    Si ça ce n'était pas du nom de famille. Surtout que Ruby avait la particularité d'être la seule Halliwell à porter en plus le nom de Parker, ce qui lui valait la haine de sa sœur aînée mais à présent c'était quelque chose dont Ruby se contre fichait. Par contre il fallait avouer que parfois c'était assez embêtant d'avoir un nom de famille aussi long, genre lorsqu'elle était au lycée et qu'elle devait l'écrire sur sa copie, Rub's mettait toujours cinq minutes à préparer sa copie à cause de ça, mais après tout elle l'aimait ce nom de famille.

    Bref, passons le nom de famille et revenons à nos moutons. Ruby continuait de chercher qui avait bien pu parler du jeune homme au manoir, mais rien à faire ça ne lui revenait pas, en même temps la brunette c'était contenté d'écouter brièvement alors qu'elle était en train de ruminer sur son lit en fixant, comme d'habitude, son magnifique plafond, m'enfin peut-être que Billy l'aiderait un peu après qu'il est entendu son nom de famille, oui parce que la jeune femme était sûre qu'il connaissait au minimum une Halliwell.

_________________
    • Lee-Anna Campbell Halliwell •
    « J'ai commencé à te haïr au moment
    où tu m'as obligé à te désirer.
    »
    Edward Cullen - Fascination

    I'm Back now!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://what-happened.forumotion.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une rencontre dans le métro -|Ruby|-   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une rencontre dans le métro -|Ruby|-
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haïti: un camion plonge dans une rivière, des dizaines de victimes
» ET LA VERITE SORT DU PUIT/SOU MENSONGE DANS GNB CONTRE ATTILA
» haiti dans les annees 50
» Les changements climatiques menacent le tourisme dans les Caraibes
» Le poids de la Digicel dans la fiscalite haitienne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Always & Forever Charmed :: A&FC Saison 1-
Sauter vers: